L’innovation marketing qui tue !

IMG_1372Je vais vous conter l’histoire d’un gentil petit lutin. Cherchez dans votre mémoire le nom de ce gai coquin… Il ne s’agit pas du vent mais de Mr Panda – mascotte de l’innovation marketing #1jeune1logement by Pas-de-Calais habitat.  Ses aventures récentes méritent d’être racontées, expliquées et partagées, puisque comme précise Nicolas Bordas : #ThinkShareable !

C’est donc en adaptant le concept des 3E de Nicolas Bordas :

Ego, expérience et exclusivité sont les 3 moteurs de la partageabilité

3E Nicolas Bordas

et en détournant le titre de l’un de ses livres L’idée qui tue ! en L’innovation marketing qui tue !, que je me propose de vous exposer les éléments phares.

Ils nous ont permis de recevoir le 5 juillet dernier, le Prix Spécial du Jury (son coup de ❤️) et le trophée de Bronze de l’innovation marketing lors de la nuit de l’ADETEM.

Prix Spécial du Jury Prix Innovation Marketing Bronze

Les « 3 E » de l’innovation marketing !

L’Envie

Olivier Bas écrit dans son livre l’envie, une stratégie :

Oser une stratégie de l’envie, c’est revisiter les fondamentaux du management de l’entreprise pour recréer une communauté de désirs. (…) Tous les matins, des millions de salariés vont au travail et in fine y passent une grande partie de leur vie. Alors pourquoi ne pas faire de l’entreprise une communauté de désirs, qui dureront le temps de l’union mais désirs qui leur feront vivre une expérience professionnelle satisfaisante et personnellement épanouissante ? Bâtir une stratégie de l’envie, c’est investir tous les champs de la communication et du management pour faire émerger dans chaque entreprise une communauté de désirs. Une communauté nourrie par la fierté de ce que l’on accomplit ensemble, par la satisfaction d’oeuvrer à un projet utile, par le plaisir de construire des liens de qualité avec ceux qui partagent le même quotidien professionnel.

Nous retrouvons bien dans ces quelques lignes les éléments qui font la force et l’origine de la démarche #1jeune1logement. Ce qui fait vraiment la différence, ce sont les hommes et les femmes qui mettent en vie les projets d’innovation de Pas-de-Calais habitat.

L’Entraide

L’innovation marketing #1jeune1logement, de L’Atelier de Pas-de-Calais habitat , a pour objectif de répondre à un besoin, peu ou mal traité jusqu’à présent :

Un logement social… pour une génération Y… qui n’y pense pas !

Mal logement jeunes

Elle s’est appuyée sur la démarche partagée par l’Association pour le Management de l’Innovation auprès de ses adhérents :

  1. Observer les utilisateurs,
  2. Concevoir en fonction des besoins du segment de marché, assurer l’intérêt socio-économique, évaluer la faisabilité,
  3. Prototyper des habitats et des services en Living Lab, testés par les clients en condition réelle,
  4. Organiser l’open innovation avec les universitaires et les partenaires.

Mais la décision la plus importante a été de travailler en mode innovation frugale, avec un minimum de moyens & en mode DIY. C’est une innovation de rupture dans le monde du logement social. Elle respecte cependant quelques fondamentaux : rester générationnel, positif, non dégradant.

C’est grâce à l’entraide présente entre tous les intervenants que ce projet a pris corps. Collaborateurs de l’entreprise, clients, partenaires, fournisseurs ou universitaires, qu’il soient tous remerciés.

Innover logement pour les jeunes

L’Émotion

185 François Laurent, Coprésident de l’Adetem, et Directeur de Consumer Insight, écrit dans Le Marketing est mort, Vive le Marketing ! :

Il est clair que la vision postmoderne de la marque, signe de reconnaissance sociale, devient caduque : d’une part, pour une grande majorité de consommateurs, il s’agit là d’un luxe qu’ils ne peuvent plus se payer ; par ailleurs désormais, l’usage prime sur la possession. Ce qui prime désormais, ce n’est plus la notion de progrès (fondamentale à l’époque « moderne »), ni celle de paraître (clef du postmodernisme), mais celles de relation et de confiance – ou de confiance dans la relation.

Nous pouvons compléter cette approche par les travaux menés par Sébastien Charles, professeur de philosophie à l’université de Sherbrooke. Il dirige le laboratoire de recherche sur la pensée moderne et explique dans son livre L’hypermoderne expliqué aux enfants :

Le message de la philosophie est simple, c’est celui de la tempérance : il faut savoir limiter ses désirs à ce qui est conforme à l’obtention d’une vie agréable, sans aller au-delà de ce qui suffit. La véritable pauvreté n’est pas du côté du manque de ressources mais plutôt du côté de la surenchère des désirs, message assez difficile à entendre dans notre société d’hyperconsommation (…) L’hyperconsommation fonctionne de moins en moins selon le modèle des affrontements symboliques cher à Bourdieu et de plus en plus selon une logique émotive et hédoniste, selon laquelle chacun consomme d’abord pour se faire plaisir plutôt que pour rivaliser avec autrui.

(…) En fait, deux logiques s’affrontent, qui opposent standardisation des comportements et autonomisation des individus. (…) Cette recomposition n’a de sens que si la narration possède une cohérence, une crédibilité qui permet de comprendre l’organisation générale qui lie ensemble les différentes facettes de l’individu. (…) En termes stratégiques, au niveau individuel et collectif, la cohérence m’apparaît donc une notion essentielle pour nos sociétés hyperindividualistes comme condition nécessaire, mais non suffisante, d’une action responsable.

Mr Panda

Mr Panda a été créé avec envie. Il mène sa vie grâce à l’entraide entre les collaborateurs. Il nous procure beaucoup d’émotions. Il permet de donner un visage au programme #1jeune1logement. Que ce soit pour une communication externe mais aussi pour la communication interne ! Et la stratégie sur les médias sociaux a complété le dispositif. Car comme l’indique Hervé Kabla, toujours dans Le Marketing est mort, Vive le Marketing ! :

Le web social est devenu prédominant. Par web social, on entend l’immense quantité de contenus construits, produits, diffusés par des internautes qui se trouvent aussi être des consommateurs. Photos, vidéos, statuts, tout ce que nous mettons en ligne au hasard de notre navigation sur Internet ou de l’utilisation de notre smartphone vient enrichir un fatras de données qui n’arrêtent pas de grossir (…) Le web social devient un canal d’exposition aussi important – et pour certains publics comme les ados, bien plus important – que les médias plus traditionnels que sont la télévision, la radio ou la presse.

Ainsi, #1jeune1logement :

  • a créé une icône Jeune (Mr Panda, en mode “lolcat” le panda est très utilisé comme « meme »),
  • a produit des vidéos fails, c’est-à-dire des bêtisiers (compilation de vidéos de chutes populaires),
  • a mis en scène des sports ou des thèmes associés à Idée de GenY,  nouveau service ciblé du programme #1jeune1logement.

Innovation image

Les « 3 E » de l’innovation marketing :

  • l’Envie,

  • l’Entraide,

  • L’Émotion

L’émotion fut intense le 5 juillet dernier lors de la remise des prix. Le coup de ❤️ du jury et le trophée de bronze de « l’innovation marketing » ont été attribués à Pas-de-Calais habitat.

Je souhaite associer par la pensée ceux qui nous ont toujours guidé (cf. aussi Les paradoxes de la segmentation). Je tiens également à remercier toutes les femmes et tous les hommes qui sont et seront toujours derrière le Panda.

DSC02188

1 réponse

  1. 24 avril 2017

    […] vous ai déjà parlé de l’envie comme pilier de l’innovation marketing dans un précédent article. Et je vous précisais que ce qui fait vraiment la différence, ce sont les hommes et les femmes […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *